La Polynésie

En plein pacifique, sur une superficie de 4 fois la France, les archipels de la Polynésie française se divisent en 5 groupes : les Marquises, les Tuamotu, les Gambier, les îles Australes et les îles de la Société (avec Tahiti).

Le relief

On rencontre 2 types d’îles : des îles volcaniques avec ou sans récifs-barrières et des atolls coralliens. Les atolls ne sont en fait que les restes d’un récif-barrière dont le poids toujours croissant a peu à peu enfoncé la montagne sur laquelle il s’appuyait.

La plus grande île est celle de Tahiti.

L’activité agricole de l’île est surtout vivrière et florale. Sans être d’un apport économique considérable, la spécialité de Tahiti et de Moorea sa petite voisine est originale. Comme beaucoup d’insulaires du Pacifique, les Tahitiens pêchent des huîtres perlières. Les perles rondes sont moins belles qu’au Japon, mais on trouve des perles noires très recherchées. Leurs reflets varient du vert au gris métallique et leur grosseur laisse parfois rêveur ! La capitale, Papeete, accueille la moitié de la population.

Le tourisme – surtout américain – est une grande source de revenus pour les Polynésiens. L’île « américaine » est Bora-Bora là où la Metro-Goldwyn-Meyer tourna Les Révoltés du Bounty (1960) avec 2 000 figurants tahitiens !

Le Centre d’expérimentation du Pacifique chargé des essais nucléaires s’est implanté dans ce paradis à Mururoa (Gambier).

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site